ACTU-

ALITéS

En 2017, la SFNV a lancé sa Newsletter pour garder contact avec ses Membres. 

 

Ainsi, environ 11 news sont envoyées par an de Janvier à Décembre en observant une trêve estivale en Juillet-Août.

Ces news proposent une veille scientifique sur les actualités et d'autres indormations pratiques.

Le responsable éditorial de la "veille scientifique" est Michael Obadia (Paris). Il valide notamment les articles proposés par le Groupe SFNV Jeune.

Pronostic, évalué par le Rankin à 3 mois, des AIC avec un volume lésionnel évalué par scanner de per

A partir d’une base de données multicentriques prospectives d’infarctus cérébral de moins de 12 h ayant eu une imagerie multimodale les auteurs ont voulu savoir le pronostic, évalué par le Rankin à 3mois, des AIC avec un volume lésionnel évalué par scanner de perfusion < 15 ml thrombolysés ou non. Sur les 1526 patients analysés 521 patients répondaient aux critères dont 326 éligibles à la thrombolyse (2 groupes : 212 thrombolysés et 154 non thrombolysés). Le nihss médian dans les 2 groupes étaient de 8. 62 % des patients avaient un excellent pronostic (rankin 0-1). Les patients thrombolysés avaient moins de chance d’évoluer vers un excellent pronostic (57 % versus 69 %) sans différence entr

Bénéfices, risques et limites de l’altéplase

La vaste méta analyse internationale « Stroke Thrombolysis Trialists »(STT), publiée en 2014 dans le Lancet à partir des neufs essais sur l’Altéplase, a confirmé l’efficacité sur la probabilité d’un bon pronostic de l’AIC lorsque l’Altéplase est délivré dans les 4,5 heures et ceci, quel que soit l’âge du patient et de la sévérité de l’AIC, malgré un risque accru d’hémorragie intracrânienne (HIC) dans les premiers jours. Les données concernant l’excès absolu du risque selon le type d'hémorragie, la gravité de l'accident vasculaire cérébral, l'âge ou le délai de traitement sont inconnues. Les auteurs ont donc voulu déterminer les effets proportionnels et absolus de l’Altéplase sur le risque d’

Pollution : facteur de risque majeur des AVC

A partir des données de l’étude « Global Burden of disease » de 2013 les auteurs ont évalué l’impact de dix-sept facteurs de risque (FR) sur la survenue des accidents vasculaires cérébraux (AVC), à travers le monde (dans 188 pays), entre 1990 et 2013. Ils ont utilisé les données 90,5% (IC 95% = 88,5 − 92,2) de la charge mondiale des AVC (mesuré en DALYs) est attribuable aux facteurs de risque modifiables étudiés : (1) comportementaux : 74,2% (IC 95% = 70,7 − 76,7) ; (2) métaboliques : 72,4% (IC 95% = 70,2 − 73,5) ; (3) environnementaux : 33,4% (IC 95% = 32,4 − 34,3). 29,2% (IC 95% = 28,2 – 29,6) du poids des AVC est dû à la pollution de l’air qui apparait donc comme un facteur de risque maje

Articles
Groupe JEUNE
RECHERCHE par TAG
DERnIERS ARTICLES
ArchiveS
LA SFNV est sur
  • LinkedIn
  • Twitter Basic Square
SFNV
Nous contacter & NOUS SUIVRE

Secrétariat Administratif SFNV

Chez Hopscotch Congrès

M. Valéry Liénard

23-25 rue Notre Dame des Victoires

75002 Paris

France

Contacts presse : 

presse@societe-francaise-neurovasculaire.fr

  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

@2016/2020  SFNV. Conçu pour vous tenir informé et vous satisfaire par Hopscotch Congrès.